LaChasse-info

Michaëlla Iarivola marche sur les pas des grands créateurs de mode internationaux

NR - Zazagasy 15:43:00 art_culture

Article accessible au:  http://lachasse-info.com/accueil/fiche/michaella-iarivola-marche-sur-les-pas-des-grands-createurs-de-mode-internationaux-

iari11.jpg

Les Malagasy commencent à marquer un peu plus leur empreinte dans le domaine de la mode. Des marques de vêtements, de chaussures, de bijoux… malagasy voient le jour depuis déjà quelques années. Une véritable fierté pour les passionnés de cet univers et une aubaine pour ceux qui veulent y intégrer.  En plus, la qualité et  le professionnalisme font désormais partis des règles pour entrer dans cette nouvelle arène.

Michaëlla Iarivola Andrianasolo est une jeune styliste qui a baigné dans ce monde de la mode malagasy. Elle n’est pas là par hasard. En effet, elle compte bien donner un coup de souffle à ce domaine en affichant un savoir-faire acquis lors de ses études. Diplômée du London College of Fashion et du Central Saint-Martins in Fashion Design, cette juriste internationale de profession, a créé sa propre marque et sa boutique à tout juste 26 ans.

Nommée I.ARI, cette nouvelle étiquette de la mode fera parler d’elle. Effectivement, Michaëlla est une adepte du stylisme depuis belle lurette. Elle a débuté par habiller ses proches puis se sentant dans son élément avec cette activité, elle décide de se former pour être une professionnelle. Souhaitant sortir du look classique, Michaëlla accorde une attention particulière aux matières employées pour ses créations. Mais d’où vient le nom I.ARI, selon elle, les lettres coïncident avec son deuxième prénom « Iarivola », attribué par sa grand-mère. « Celle-ci avait insisté à ce que je sois appelé Iarivola, et comme je m’identifie à ce prénom, l’idée m’est venue de nommer la marque I.ARI. Alors en donnant une partie de moi à ma création, je rends hommage à ma grand-mère. »

musiq45.jpg

Avec tout son talent, elle a même fait créer ses propres tissus, en plus des cornes de bœuf ou encore le raphia qui différencie son travail. Même si la plupart du temps, elle se trouve à l’étranger, elle a toujours un œil à Madagascar sur les actualités et les tendances du moment.

Son show room à Ambondrona témoigne de ses performances dans l’univers de la mode. Créative, elle a conçu également des bijoux, des sacs et des chaussures avec comme moyen le recyclage. IARI a également déjà collaboré aux côtés des grands noms dans la mode malagasy tels que Vida ou Ben. Réunis, ils ont prôné le made in Madagascar.

D’ici peu, Michaëlla participera au festival des arts métisse qui va se tenir à Sainte-Marie. Un rendez-vous culturel très attendu vu que la mode et la musique vont s’associer. Elle va aussi représenter Madagascar lors de l’événement Amsterdam Fashion Week Africa (AFWA). Une grande fierté pour notre pays.

Avec ses boutiques et les divers défilés qu’elle a organisés tant dans la Grande île qu’à l’étranger tel que Rotterdam, Amsterdam, Paris, Londres ou encore Bruxelles, IARI a conquis un public très large via son talent made in malagasy. Elle reste une ambassadrice en or pour promouvoir le savoir faire local car elle contribue à la naissance de nouveaux talents dans l’univers de la mode. Sans tambour ni trompette, Michaëlla Iarivola Andrianasolo assoit sa marque IARI à l’échelle internationale. Pour preuve, elle a frôlé les grands podiums de Rotterdam à Delft. Il faut noter que la marque IARI a déjà habillé les candidates malgaches en compétition pour devenir la reine de la beauté et la gagnante du top modèle Madagascar. Désormais, Madagascar évolue dans la bonne direction quand on parle de mode.

NR - Zazagasy 15:43:00 art_culture

iari creation